Adieu Claudine⭐ - Valentin Belaud
3759
post-template-default,single,single-post,postid-3759,single-format-standard,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,qode_grid_1200,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Adieu Claudine⭐

J’étais en pleine séance de vélo lorsque j’ai appris le décès de Claudine. Ce fut comme un uppercut. J’ai tout de suite pensé à ses enfants Arthur, Esther et Maxence et à son mari Mickael.
C’est eux aujourd’hui qui ont besoin de notre soutien, même si une nouvelle étoile brillera ce soir dans le ciel pour les veiller. Je garderai comme souvenir de Claudine notre rencontre à Paris juste après sa nomination à la tête de la Communication. Sa joie était justement communicative et nous avions évoqué les Jeux de Tokyo, et mon rêve de sommet. Je n’oublie pas qu’elle était très attachée à mes performances. J’en veux pour preuve son dernier tweet après mon titre mondial.

Sa santé alors allait mieux, nous étions tous plein d’espoir.
Ce soir je réalise une fois de plus que dans la vie le plus important c’est d’avoir la chance d’être en bonne santé, le reste n’est que du bonus. Sa disparition à 40 ans est une terrible injustice.
Toutes mes pensées vont à sa famille, à ses proches et à ses collègues au sein du Groupe, notre Groupe qui je le sais saura se montrer solidaire dans cette immense peine.