Bien arrivé à Tokyo

Au premier coup d’œil le dépaysement est assuré. Ici Tokyo. La valise aussi est bien arrivée. Et, à peine le temps d’avaler une brochette Yakitori dans un restaurant aux couleurs françaises que je suis allé l’ouvrir pour ranger mes petites affaires et m’allonger pour… un gros dodo !
Plus vite le décalage horaire sera t-il avalé, plus vite je serais opérationnel pour le stage d’escrime qui se profile.
A suivre…