C'est quoi l'alimentation d'un champion ? - Valentin Belaud
1921
post-template-default,single,single-post,postid-1921,single-format-video,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,qode_grid_1200,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

C’est quoi l’alimentation d’un champion ?

Pour avoir partagé la table avec Valentin plusieurs fois, il est au début surprenant de le voir manger autant que les convives autour de lui. On imagine un champion peser sa nourriture. Rien de tout ça, d’abord parce que Valentin aime bien manger, il s’est régalé notamment au Japon.

Avec Elodie, ils s’offrent parfois une bonne table en épicuriens qu’ils sont. C’est la dose de plaisir nécessaire dans tout ce qu’il fait. Il n’hésite pas non plus à prendre en photo ses plats

Et ensuite, comme il l’explique dans la vidéo, anomalie de son métabolisme, Valentin grille ses calories 2 fois et demi plus que vous et moi. Une injustice renforcée par ses dizaines d’heures de sport par semaine. Du coup, après une compétition par exemple, ils s’autorisent parfois avec Elodie un craquage alimentaire, sans crainte de grossir, comme ici après les Europe, preuve à l’appui.

Très vite ensuite, il revient à son éducation alimentaire reçue enfant. Un bon petit-déjeuner

et des repas variés, avec beaucoup de protéines et fréquents pour tenir une journée entière d’intenses efforts. Ecoutez-le et n’hésitez pas à commenter.