Invité surprise à la piscine

Lorsqu’un double champion olympique de natation passe vous saluer à la piscine, vous avez intérêt à faire bonne figure. Aujourd’hui Alain Bernard était à l’Insep, et cela a ravivé de bons souvenirs à Valentin.
« La première médaille d’or olympique que j’ai pu toucher, c’est la sienne. Celle qu’il a ramené de Pékin. La prochaine que je veux toucher c’est la mienne ». C’est aussi en substance ce que Valentin a pu dire à l’immense Alain.
Ce surcroit de motivation tombe bien puisque Valentin va terminer son cycle de travail hivernal avec une compétition, du circuit B de la Coupe du monde, à Budapest. Pour des raisons sanitaires, Elo’ qui entrera en compétition avant Valentin partait dès ce soir avec leur coach Sébastien en avion.
« Deux ambiances » se marre Valentin depuis son canapé en Région parisienne en visio avec l’autre partie de la Team.

Pour éviter les déboires du moment du XV de France, les athlètes seront soumis à un protocole très strict. « Un test PCR puis anti génique au départ de Paris, et à l’arrivée en Hongrie. Et il en sera de même pour le retour. Souhaitez moi un test négatif sinon, pas de compétition ». Ce serait très ennuyeux puisqu’elle doit le préparer à la première épreuve de la Coupe du monde du Circuit A, dans un mois, toujours à Budapest.
Le Programme de sa compétition :
Dimanche : qualification avec 90 garçons engagés
Mardi : la finale.