Valentin 5e de la Coupe du Monde

Valentin est clairement de retour à 2 mois des Jeux Olympiques. Il termine 5e de la Finale de la Coupe du Monde, à l’issue d’un après midi presque parfait à Székesfehérvár, en Hongrie. Champion du monde en titre et déjà assuré de s’envoler pour Tokyo, il était aux côtés d’autres pentathlètes motivés à l’idée d’aller chercher leur billet olympique. C’est sans doute Jeudi, en ouverture, l’épreuve d’escrime qu’il a terminé 12e qui va lui donner le plus de regrets. Car la suite aujourd’hui a montré que le travail paye. Retour sur cette journée de compétition épreuve par épreuve :

13:25 Natation
2:08.05, c’est un bon temps pour Valentin dans un bassin de 50 mètres. Si, on le sait la natation n’est pas sa meilleure discipline, il réussit tout de même à se classer 23e sur 36 et à empocher 294 points, c’est 7 points de moins seulement que le vainqueur de l’épreuve, l’argentin Charles Fernandez. Valentin, reste en embuscade, 12e au général.

15:10 Escrime Bonus
Pas de point de bonus pour Valentin dans cette épreuve « d’escrime bonus« , qui se déroule sous la forme d’un tournoi à élimination directe, les combats durent 30 secondes. Chaque victoire apporte un point. Ca commence par les deux derniers au classement, et on remonte ainsi jusqu’au leader. Le vainqueur de l’assaut reste sur la piste. Une épreuve spectaculaire mais pas franchement importante pour le général. Valentin perd une place et est désormais 13e avant l’équitation.

16:40 Equitation
300 points marqués, c’est le maximum. Sans faute, et sans dépassement de temps avec son cheval Hella, Valentin a fait un beau rapproché au classement puisqu’il passe 10e. Mais il a aussi réduit le temps qui va le séparer au départ de la dernière épreuve de bon nombre de ses adversaires. Il partira 27 secondes derrière le leader Toolis (GB). Valentin est un excellent chasseur, et tireur, tout va donc se jouer dans cette course poursuite du Laser-Run !

18:35 Laser-run
Comme prévu, Valentin a fait une remontée extraordinaire lors de la dernière épreuve du laser-run, où il avala même le dossard 3 l’ukrainien Tymoshchenko parti 21 secondes devant lui. Sans un 3e tir un peu hésitant il aurait largement pu espérer une médaille. Il double 5 concurrents en réalisant le 5e temps de ce laser-run et termine à 12 secondes du vainqueur, un autre Valentin, Prades, et seulement à 4 secondes du chinois Luo qui termine 3e ! Clairement, les jambes sont là.

Nous avons hâte qu’après un peu de récupération Valentin nous dise à quoi il pensait juste après avoir franchi la ligne.