Les femmes, avenir du sport

Comme beaucoup, c’est avec un plaisir réel que j’ai regardé les 3 matches de l’équipe de France de football féminine. Et que je les soutiendrai dimanche pour leur 8e de finale.
Je trouve génial d’accueillir un événement de cet ampleur en France, féminin de surcroit. Je serais même pour que se jouent en même temps les deux Coupes du Monde masculine et féminine pour en finir une bonne fois pour toute avec les clivages Homme-Femme, Black-Blanc-Beurre, Hétéro-Homo.

Pour parler simplement, nous les sportifs avons tous deux bras et deux jambes et nous sommes animés par des valeurs communes.
J’ai toujours baigné dans des sports mixtes et il n’y a rien de plus normal pour moi que de partager avec tous, sans distinctions, les efforts fournis et les émotions qu’ils procurent. Heureuses ou non d’ailleurs.
Pratiquants, supporters… « TOUS ENSEMBLE ! » comme on l’entend parfois scandé dans les tribunes de foot. Mais alors, vraiment TOUS ENSEMBLE cette fois. Ce serait bien.
En appréciant et profitant des différences des autres pour s’enrichir. La réussite du foot féminin peut faire réfléchir et évoluer les joueurs masculins et leurs supporters.
A notre époque, on ne peut plus faire l’économie de la connaissance, la plus grande des valeurs, qui s’enrichit à force de partage.
« Idéaliste le Valentin » devez-vous vous dire ?
Surement, on ne se refait pas. Vous comprendrez aussi pourquoi je lis en ce moment « Epic » de Conor Kostick qui décrit un monde où les hommes ont fondé, sur une autre planète, une société où toute violence est interdite.
Mais de tout cela nous reparlerons….