Ma première cyclo - Valentin Belaud
3847
post-template-default,single,single-post,postid-3847,single-format-video,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,qode_grid_1200,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Ma première cyclo

Nans Peters qui gagne une étape de montagne sur le Tour de France et Vincent Luis qui remporte un second titre de champion du monde de triathlon, j’avais bien choisi ma journée pour m’aligner dans ma première course cyclo.
En manque de compétition, j’avais décidé pour le plaisir de participer à la 1ere édition de la Bike and Troc, à Chalmazel dans la Loire, non loin de Saint Etienne. 80 partants sur un parcours de 95 kms accidentés, 2200m de dénivelé positif. Résultat, je termine 15ème à 50 minutes du premier et 30 minutes de la première femme! Un bonheur de mettre un dossard et courir, même si c’était long,
moi qui d’habitude fais 2 ou 3 heures.
Je suis parti avec les premiers du groupe et au 50eme kilomètre j’ai lâché et fait une belle fringale à 2km du col. C’était les deux kilomètres les plus longs de ma vie
Du coup arrêt de 10 minutes au ravito pour bien m’alimenter avant de repartir et boucler les 40 derniers kilomètres! (L’occasion d’un prochain article pour vous parler alimentation en compétition)
La météo était au beau fixe et le bronzage cycliste est de retour.
2200m de dénivelé aujourd’hui on est loin des coureurs du Tour de France qui font vraiment des choses magnifiques à vélo. Moi, j’ai eu le temps d’apprécier les routes des cols emblématiques du Forez. Regardez sur la vidéo comme c’est beau.

Une expérience matinale bien sympa qui m’a laissé le temps de rentrer au plus vite pour voir Peters et Luis s’imposer en champions. Vincent Luis gagne sa deuxième étoile après une course magnifique, l’autre français Léo Bergère a 23 ans fait troisième, c’est vraiment beau. Leur format était plus court et ils ont appris seulement il y a deux semaines que le championnat du monde allait finalement se jouer et à Hambourg. C’est vous dire l’adaptation qu’ils ont eu pour sortir ces belles performances.
En parlant d’adaptation notre championnat du monde de Pentathlon n’est toujours pas annulé (une histoire compliquée) et peut-être donc que dans un mois je décolle pour Cancun pour remettre mon titre en jeu… à suivre.
Et maintenant, direction la pétanque avec mon père pour terminer cette belle journée. Demain repos. La semaine de reprise est finie
Beau week-end à tous