Mon intervention sur Bsmart TV - Valentin Belaud
3925
post-template-default,single,single-post,postid-3925,single-format-standard,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,qode_grid_1200,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Mon intervention sur Bsmart TV

J’étais l’invité de la nouvelle chaîne BSmart, en compagnie de deux autres intervenants (DTN du triathlon et un ingénieur data) pour parler de mon utilisation des nouvelles technologies dans ma pratique sportive.
J’ai pris plaisir à répondre aux questions de la journaliste (le lien vers l’émission en bas de l’article).

J’utilise maintenant depuis 4 ans quotidiennement des appareils connectés et ils ont changé l’analyse de mon entraînement. Toutefois ça reste des + pour mon entraînement, sans jamais devenir indispensable. C’est cet équilibre qu’il est intéressant de trouver avec leur utilisation sans jamais les laissé devenir l’essence de mes activités. Ça n’est évidemment pas ma montre qui va m’amener à l’entraînement mais elle pourra m’offrir un retour qui me stimule. Car il faut bien le constater, tous ces objets sont là pour être stimulant et non pas déprimant.
Evidemment c’est informatif pendant la sortie, à pied voire à vélo.

Mais, les outils connectés me permettent aujourd’hui de travailler à distance avec mon coach de course. Grâce à la connexion il peut suivre en direct mes entraînements et grâce au stockage des données voir mon évolution sur le long terme.
Au lieu d’ouvrir un vieux cahier, on ouvre une application plus ergonomique et stimulante qui synthétise les paramètres que l’on souhaite analyser.

Leur utilisation en groupe permet aussi un suivi plus personnalisé de la performance. Cela appuie également mes retours de sensation, comme un bon guide pour garder le cap sur les objectifs que je me suis fixés. C’est un gain de temps au quotidien qui me permet de pouvoir me concentrer encore plus sur mes sensations et devenir plus fin dans l’utilisation de mon corps.

L’utilisation des nouvelles technologies est une vraie avancée dans tous les domaines à condition de ne pas en devenir esclave et de comprendre qu’elles ne peuvent pas tout, et surtout pas courir ou nager à votre place.
La première tentation que j’ai eue avec ces outils d’aide à la performance, c’était le toujours plus. Faire plus de kilomètres, faire plus vite, etc.
C’est là qu’est l’écueil, ces outils doivent peuvent permettre de progresser à la condition de toujours garder en point de mire ses propres sensations, qui elles ne sont pas chiffrées ! Ce sont elles qui sont l’essence d’un progrès sur le long terme.

CLIQUEZ ICI POUR VOIR Voir l’émission en intégralité DE BSMART TV