Qualifié pour la finale... sans trop courir - Valentin Belaud
2414
post-template-default,single,single-post,postid-2414,single-format-standard,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,qode_grid_1200,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Qualifié pour la finale… sans trop courir

« Valentin est un filou, s’il avait pu faire la dernière épreuve en marchant, il l’aurait fait ». C’est pas moi qui le dis, mais Elodie, sa compagne. C’était jour de qualif’ à Wuhan en Chine aux Mondiaux Militaire et Valentin, 2e de son groupe après l’escrime (19v/7d) était déjà presque assuré de sa qualification en finale. Alors, c’est vrai qu’il a nagé… tranquillement, à plus de 6 secondes de son record, et fait un laser-run au petit trop. Parti en 3e position dans cette dernière épreuve (pas d’équitation en qualifications), il termine 11e de son groupe, la qualif’ en poche pour la finale, après demain.
Il pose à l’arrivée avec son compatriote Christopher Patte. Il termine 3e du groupe après cette dernière épreuve, devant Valentin, le filou, qui a donc trottiné entre les tirs pour s’économiser en vue de la finale… et du relais mixte avec Elodie.