Suivez la finale de l’indoor de Budapest

Avec sa première place des qualifications, Valentin part favori de cette première compétition de 2021. La finale regroupe aujourd’hui 36 compétiteurs qui ont faim de repères à quelques mois des Jeux maintenant.
L’un des challenges pour Valentin aujourd’hui sera de répéter les efforts tout au long de la journée, d’autant que l’équitation est au programme cet après midi. Elodie très bien placée avant la dernière épreuve hier s’est dite sans jus avant la laser run et s’est classée 14e au final. C’est aussi le risque lors d’un retour à la compétition avec de nombreux paramètres à gérer.
Voici les horaires de passage. Nous ferons au mieux pour vous résumer chaque épreuve dans les meilleurs délais sur cette page.

9h30 Natation :
Encore un super temps pour Valentin, 2min 03’92’ pour les 200m (bassin de 25m) et la 3e place de sa série. Il confirme ses impressions de dimanche, « Il y avait un peu plus de fatigue aujourd’hui, mais oui j’ai progressé dans cette discipline. Je lance idéalement ma journée. »

11h15 Escrime :
Avec 20 assauts gagnants et 15 perdus, Valentin fait moins bien qu’en qualifications (13e de l’épreuve) mais reste à porter de laser de ses adversaires. Au général il pointe à la 12e place, et avec une équitation sans accroc il serait bien placé avant l’explication finale à 20h.

16h30 Equitation :
Le parcours d’équitation n’aura pas souri à Valentin. 27 points de pénalité notamment pour avoir fait le parcours hors du temps imparti. C’est en tout cas le moins bon passage de tous les cavaliers pour notre Champion du monde qui recule au classement général, 19e désormais. Mais on sait qu’il est le meilleur au monde sur le Laser Run, nous avons donc hâte de le voir partir en chasse sur ce 4x800m entrecoupés de 4×5 cibles à toucher au pistolet laser.

20h00 Laser run :
Belle remontée de Valentin lors de cette dernière épreuve, puisqu’il termine à 37 secondes du vainqueur allemand du jour, Patrick Dogue. Il se classe finalement 14e de cet indoor. en réalisant le 7e temps de ce laser run. Mais c’est surement sa performance au pistolet laser qui va lui donner des regrets, puisqu’il a été le 2e meilleur tireur de cette finale, de quoi lui donner des certitudes et des regrets. Mais, comme il nous l’a souvent dit, « on ne gagne pas un pentathlon grâce à l’équitation, mais on peut le perdre » c’est clairement ce qui est advenu aujourd’hui.

Dès que possible, nous revenons vers vous avec les réactions de Valentin.