Une équitation désarçonnante - Valentin Belaud
834
post-template-default,single,single-post,postid-834,single-format-standard,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,qode_grid_1200,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Une équitation désarçonnante

Le Caire : On le sait, l’équitation peut réserver bien des bouleversements au Pentathlon. Les concurrents n’ont que quelques minutes pour se familiariser avec le cheval qui leur ont été attribués par tirage au sort. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que Valentin n’a pas eu un bon tirage. Lui, le remarquable cavalier a dû concéder 48 points, et prendre la 33e place (sur 35) de cette épreuve !!!!

13e au classement général, Valentin va partir avec 46 secondes de retard et devoir jeter toutes ses forces dans le combiné (course et tir au pistolet) pour espérer remonter au classement et grignoter les places qui le séparent du podium.

A suivre…